Avec des articles marqués «Mentiralsozialismus de

L'infécondité comme prouesses soins et sociale?

Saturday, 28 Septembre, 2013

Je ne suis certainement pas de se demander, parce que je dois constamment oui étonnant si les gens se plaignent le plus fort manque de cohésion sociale, fiers d'eux signalent qu'ils étaient sans enfant, vouloir mettre dans ce monde de verkackte et certainement pas les enfants, parce que le parler seulement faire les idiots qui livrent cyniquement leur progéniture à ce système, plutôt que de lui épargner une vie ici même, comme le conscient, les honnêtes gens, à savoir ceux qui, comme eux, faire exemplaire.

Comme un adolescent, encore endoctriné complètement unilatérale, je vis le reste similaire. Je l'ai pardonné ce laps parfois.

Maintenant, nous lisons et entendons que telle, mais régulièrement de personnes qui ont atteint sans plus de trente ou plus; en général, ils sont des hommes.

Maintenant, il peut, à ces vieux pères ne serait pas même par les normes d'aujourd'hui, parfois aussi parce qu'ils ont eu de mauvaises expériences avec le sexe opposé (je parle ici de la paternité biologique) et ainsi sublimer leur frustration.

D'âge mûr (45 ans), cependant, semblent souvent a posteriori pour justifier leur infécondité de sorte qu'il a été en effet été sa propre décision sage et droit à engendrer aucune descendance.

Il ya aussi des personnes âgées qui sont vraiment très très satisfaits de leur vie. Ainsi probablement sûr (pourquoi, si tout se refroidit et brutal néolibéral?) Ce qu'ils fournissent et entretiennent (la «Société») à l'âge quelqu'un aurait, même si elles ne peuvent pas se payer pour cela et pas autrement bouleversé ont fait pour assurer que cela est possible. (Vous me recevez non seulement le fardeau fiscal élevé pour les personnes sans enfants. Sur le jeu de mots, je ne suis pas garanties.)

Bien sûr, nul ne peut être condamné pour ce qu'il veut intentionnellement pas de descendance. Mais comment peut-on chercher ainsi à augmenter ou moralement, allzumal si il demande plus de «société» plutôt que moins commun et la solidarité? (suite ...)